Le Sud et le Sud-Est

Le Sud et le Sud-Est

 

Les plus beaux paysages sauvages de l’île Maurice sont situés dans le Sud. On y trouve des plages de sable fin bordées de falaises sculptées par les vagues, des côtes rocheuses, des champs de canne à sucre à perte de vue, et des terrains montagneux offrant de magnifiques panoramas. La zone touristique intégrée de Bel Ombre est également un modèle du genre.

 

Quoi voir ?


Mahébourg

L’un des principaux villages de pêcheurs de l’île Maurice, Mahébourg est situé au bord de l’immense baie de Grand Port. Fondé en 1804 par le gouverneur français Charles Decaen, Mahébourg a été témoin de la seule victoire navale de Napoléon sur les Anglais en 1810. Cette victoire est également gravée sur l’Arc de Triomphe à Paris. Important centre économique lorsque l’île Maurice était française, Mahébourg était aussi connu pour son marché aux esclaves.

Empreint d’émotions, c’est l’un des rares endroits de l’île qui a préservé des monuments de cette période sombre de l’histoire de Maurice.

 

Pointe Canon

Pointe Canon à Mahébourg est un excellent endroit pour photographier d’une part la montagne du Lion et la chaîne de montagnes de Grand Port, et d’autre part, l’îlot Mouchoir Rouge et l’île aux Aigrettes pour agrémenter votre album de photos souvenirs.

Le lieu est connu pour ses cérémonies commémoratives annuelles célébrant l’abolition de l’esclavage le 1er février. Régulièrement, des concerts sont organisés à Pointe Canon. Profitez-en pour faire connaissance avec des Mauriciens qui se baladent sur le front de mer.

Et si une journée atypique vous intéresse, sachez que c’est là qu’est sonné le départ des régates. Y participent des pirogues colorées venant des quatre coins de l’île Maurice pour filer à toute vitesse, voiles grand ouvertes dans le magnifique lagon de Mahébourg.

 

National History Museum

Il existe tellement d’endroits à visiter à Mahébourg, mais le lieu incontournable est sans nul doute le fascinant musée naval et historique situé à sa sortie avant Beau Vallon.

Également appelé le château de Robillard, ce bâtiment colonial français du XVIIIe siècle abrite des cartes, des gravures, de la vaisselle de l’époque, des épées et des sabres de pirates ou de corsaires comme celui du fameux Surcouf, et même des restes d’épaves qui racontent la riche histoire maritime de l’île.

Le joyau de ce musée national fascinant dont les murs en bois sont chargés d’histoires, c’est l’imposante cloche récupérée de l’épave du Saint-Géran, navire échoué en 1744 à l’île d’Ambre dans l’est de Maurice. Ce navire est devenu célèbre par le roman de Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie.

 

Le pont de la Ville Noire

Construit en 1856 pour le transport de la canne à sucre, le « Cavendish Bridge », communément appelé le pont de la Ville Noire, était à l’origine en bois alors que tous les autres ponts à l’île Maurice étaient en acier.

Ne pouvant plus soutenir de lourds chargements, il a été transformé de 1908 à 1911 en un pont en béton armé, une innovation à l’époque. Mesurant 155 mètres, il est dit qu’il est le plus long pont de l’île. L’eau y coule tranquille dessous vers l’embouchure de la rivière et sous la surveillance de l’imposante montagne du Lion : un beau cliché s’impose ici !

 

Anecdote

Les habitants de Mahébourg aiment à raconter l’histoire d’un touriste qui, à la fin des années 70, s’était arrêté sur le pont de la Ville Noire. En regardant par-dessus, il aperçut un îlot de sable juste en dessous. Un vieil homme se tenant à ses côtés lui dit qu’il en était le propriétaire. Le touriste émerveillé lui proposa alors de lui racheter son îlot.

Après une courte hésitation, le vieil homme acquiesça à sa demande, précisant que le touriste devait lui payer des arrhes le jour même. Chose faite, ils se donnèrent rendez-vous pour se retrouver le lendemain sur le pont afin d’aller ensuite signer l’acte de vente chez un notaire.

Lorsque le touriste arriva le lendemain, ni le vieillard ni l’îlot n’étaient là. La mer avait monté, l’îlot était recouvert et le vieil homme avait disparu... Cherchez le vrai du faux !

 

La réserve naturelle de l’île aux Aigrettes

Depuis 1985, la Mauritian Wildlife Foundation a désherbé, replanté et restauré 90 % de cette île corallienne surélevée en réintroduisant des plantes, des oiseaux et des reptiles indigènes. Ainsi, la MWF a recréé la réserve naturelle idéale pour une flore et une faune que l’on ne trouve plus nulle part ailleurs à Maurice.

Effectivement, ce sanctuaire de 27 hectares, situé à 800 m au large de Mahébourg, abrite les derniers vestiges de la forêt côtière sèche qui, avant l’arrivée des hommes, s’étendait sur un kilomètre tout autour de l’île Maurice.

Au fil du temps, l’île aux Aigrettes a été ravagée par l’introduction d’animaux et de plantes exotiques et par l’abattage des arbres pour les besoins domestiques et stratégiques, ce qui a presque détruit la faune et la flore indigènes qui y subsistaient.

Aujourd’hui, ce paradis perdu est ouvert au public. Un professionnel vous guidera parmi les tortues géantes et les pigeons des mares roses qui ont été sauvés et libérés après un effort de conservation effectué sur des décennies.

Les 10 sculptures d’animaux en bronze, dont le fameux dodo disparu, exposées sur l’île aux Aigrettes par l’artiste Nick Bibby, vous feront également voyager dans le temps. Réservez votre excursion en appelant la Mauritian Wildlife Foundation.

 

 

Blue Bay

Pointe d’Esny, une plage de sable blanc bordée de bungalows mène à Blue Bay. Cette baie, entourée d’un demi-cercle de filaos est l’une des plus belles de l’île avec son sable fin, son eau claire et ses coraux colorés habités d’une grande variété de poissons que vous pouvez observer entre deux brasses. Il suffit d’un masque et d’un tuba pour vivre une expérience particulière !

 

Le parc marin de Blue Bay

Blue Bay est un parc marin préservé : une exception à l’île Maurice. Les coraux et les poissons sont visibles à quelques mètres du rivage. Parmi eux, vous avez le poisson-perroquet, le poisson-trompette, le poisson-pavillon et même les petits barracudas. Tentez une visite de la baie avec un bateau à fond de verre et profitez d’une plongée libre.

 

Le Souffleur

Le Souffleur est un geyser de 30 mètres vraiment spectaculaire à marée haute et les jours de vent. Rien que pour y arriver, c’est toute une aventure ! (Photo please)

 

La Roche qui pleure

À Gris-Gris, le profil du poète Robert Edward Hart a été sculpté par les vagues et le vent sur le flanc d’un promontoire appelé La Roche qui pleure. Seuls quelques initiés savent où se positionner pour le trouver. En fait, il faut se tenir sur la gauche du promontoire, un peu avant l’extrémité et regarder sur le flanc gauche pour voir ce fameux profil.

À défaut de le dénicher, rapprochez-vous de l’extrémité contre un muret naturel et penchez-vous pour voir les vagues s’engouffrer entre le promontoire et un énorme rocher en face. Attendez que la vague soit suffisamment puissante pour souffler jusqu’à vous. Laissez l’eau vous éclabousser, puis respirez la brise qui vient du large, tout droit de l’Antarctique.

Avant de quitter le promontoire, retracez également au milieu du lagon de Gris Gris un rocher qui ressemble à une madone penchée vers son fils. Plus loin se trouve le Bain des négresses où les religieuses du coin prennent leur bain de mer… autant de merveilles naturelles à découvrir à Gris Gris et à Souillac ! Une sortie dans le Sud vous prendra une journée entière !

 

Restaurants à Gris-Gris

Les restaurants au bord de la falaise de Gris-Gris servent des plats de fruits de mer frais, cuits à la sauce mauricienne, et à des prix très raisonnables.

Voir tous les restaurants du Sud et du Sud-Est

 

La Nef, musée de Robert-Edward Hart à Souillac

Ce bungalow fait de coraux a été offert à Robert-Edward Hart, prince des poètes de l’océan Indien, par ses amis, et nommé « La Nef ». Après sa mort, le repaire de l’artiste est devenu un musée en 1962.

Ouvert tous les jours de 8 heures à 16 heures, sauf le dimanche et les jours fériés.

 

Le jardin de Telfair

Une vue imprenable sur la mer indienne et le cimetière marin de Riambel vous attend au jardin municipal de Telfair. Découvrez les charmantes allées ombragées bordées d’arbres centenaires où les habitants sympathiques du Sud regardent passer le temps.

 

Les chutes de Rochester

Les chutes de Rochester à Souillac méritent une visite. La route traverse la raffinerie de sucre de Terracine. Au fil du temps et du passage de l’eau, de curieuses sculptures sont apparues dans les roches volcaniques de la cascade et des cristaux verts ont été formés dans le sol.

 

 

Plages du Sud

Les plages de cette partie de l’île Maurice sont rares, mais remarquables. L’une d’elles est la fameuse plage de Blue Bay où les Mauriciens s’y rendent en famille.

Une autre est celle de Gris Gris qui a la particularité d’avoir son récif corallien très proche du rivage. Du coup, d’énormes vagues se brisent à quelques mètres seulement de la plage et viennent laver le sable granuleux mélangé avec de minuscules coquillages colorés.

Faites-y un tour et laissez-y vos empreintes.

 

 

Rivière des Galets et îlot Sancho

Rivière des Galets n’a rien de particulier sinon que la berge est faite de magnifiques galets, que le coin est rempli de verdure et que certaines des plus belles vagues de Maurice pour surfer s’y trouvent. Non loin, l’îlot Sancho est un autre spot de surf tout aussi populaire, mais qui permet parfois le surf en solitaire. Les connaisseurs sauront à quels meilleurs moments de l’année s’y rendre pour surfer et profiter au maximum de la houle. Les amateurs de pêche à la ligne peuvent aussi tenter leur chance dans les parages.

 

La route de Baie du Cap

Le célèbre virage en épingle de Macondé se trouve sur la route de Baie du Cap où de nombreux touristes s’arrêtent et prennent des photos du haut d’un fameux rocheux qui offre une vue imprenable sur la mer en contrebas, les montagnes et les plages aux alentours. Faites un selfie et dites : « J’y suis ! »

Si rien ne vous presse, une promenade sur la plage publique de Baie du Cap vous détendra certainement et vous donnera l’occasion de rencontrer des Mauriciens chaleureux et authentiques. Vous pourrez même avoir la possibilité d’acheter du poisson fraîchement pêché par les pêcheurs locaux.

La route de Baie du Cap est considérée comme parmi les plus belles routes du monde. Elle vous emmènera du Sud-Ouest au Sud-Est de l’île Maurice à travers des villages et des champs de canne à sucre, roulant souvent au bord de la mer.

 

Que faire ?


Shopping

 

Marché de Mahébourg

Le marché Mahébourg est une occasion de faire de bonnes affaires : épices, vêtements et jouets y sont en vente. Goûtez aux fruits frais exotiques, aux plats ou aux gâteaux traditionnels tels que le briani, le gato piman, les dholl pouris, les bagas, et bien d’autres mets. Le marché de Mahébourg est aussi le lieu pour découvrir des Mauriciens authentiques.

Vivez l’originalité.

 

Centres commerciaux

Voir tous les centres commerciaux dans le sud et le sud-est

 

Activités

Voir toutes les activités nautiques dans le sud et le sud-est

Voir toutes les activités terrestres dans le sud et le sud-est